Skip to main content

Nous pensons parfois que l’on peut revendre une diamant très simplement, comme un revendrait un métal au poids. Or cette pierre mythique est d’une nature complexe : aucun diamant ne se ressemble ni ne possède des caractéristiques identiques. C’est ce qui la rend si fascinante ! Chaque pierre est unique et donc, même à poids égal, deux diamants n’auront jamais la même valeur. GAL DIAMANT vous présente ici les erreurs à ne pas commettre au moment de la revente de votre diamant.

— 1ère erreur : ne pas connaître la valeur de son diamant
La valeur du diamant est calculée selon les 4 C de votre pierre (carat, clarity, color and cut» en anglais), soit les 4 caractéristiques déterminantes du diamant : son poids, sa pureté, sa couleur et sa taille (la forme de la pierre).
Il est impératif de posséder une évaluation de votre pierre basée sur ces 4 critères afin de connaître sa valeur. Seuls des diamantaires agrées peuvent vous fournir cette évaluation, à moins que vous ne souhaitiez obtenir un certificat d’authentification.  
Le GIA (Institut de Gemmologie Américain), le HRD (Haut Conseil du Diamant) et le IGI (Institut International de Gemmologie) sont les 3 organismes les plus célèbres dans le monde. Ils émettent un certificat gemmologique de votre pierre afin que ses caractéristiques principales soient mentionnées sur un certificat reconnu de tous. Ce document officiel rend l’estimation du prix du diamant beaucoup plus aisée au moment de la revente.

— 2ème erreur : s’adresser à une personne non professionnelle et expérimentée
Il est facile d’être trompé et d’être victime d’escroquerie lorsqu’on s’adresse à une personne qui n’a pas de commerce établi, pas d’existence légale vérifiable en tant que diamantaire, et aucun avis client consultable…. Nous vous conseillons de toujours effectuer des recherches sur la personne ou l’entreprise à qui vous compter faire estimer un diamant.
Il sera toujours préférable de faire appel à un professionnel avec un certain nombre d’années d’expérience, de consulter des avis clients, d’appeler le service client et leur poser des questions afin de tester leur crédibilité. Enfin, il est toujours mieux de rechercher un professionnel avec une adresse physique en France que vous pouvez vérifier.

— 3ème erreur : consulter un vendeur plutôt qu’un spécialiste du rachat de diamant
Il existe une grande différence entre les acheteurs et les revendeurs de diamants. A la différence d’un vendeur qui cherchera un bénéfice immédiat, l’objectif d’un acheteur est de faire un bon achat. Pour cela, ces professionnels doivent être des diamantaires agréés et avoir une connaissance approfondie du diamant. Eux seuls sont à même de vous fournir une véritable évaluation.

— 4ème erreur : ne pas opter pour l’expédition assurée
Si vous devez envoyer votre pierre pour une estimation, il est important de sélectionner un diamantaire qui propose une expédition assurée. Ne pas assurer votre envoi peut être très dommageable car vous risquez de perdre votre diamant. La meilleure façon d’éviter ce préjudice est de se renseigner sur leur modes d’expédition comme FedEx pour fournir une livraison assurée gratuite. En cas de perte ou de dommage pendant le transport vous serez indemnisé.
Chez GAL DIAMANT nous expertisons votre diamant en votre présence, nous vous présentons une offre de rachat le jour-même et, si vous l’acceptez, vous recevez un paiement immédiat en échange de votre pierre. Il n’y a donc aucune nécessité d’envoyer votre diamant si vous choisissez nos services, tout est simplifié.

Conclusion : en tant qu’experts du diamant nous connaissons très bien le métier du rachat de diamant et savons quels conseils vous prodiguer afin que vous soyez satisfait de votre transaction. En tenant compte de ces 4 points vous serez certainement à l’abri de mauvaises surprises.